Texas: pour éviter une amende, elle considère son fœtus comme un deuxième passager

AP - Justin Rex

En marge de la fin du droit à l’avortement dans plus de la moitié des États américains (26), des situations absurdes. Selon la Cour suprême, qui a cassé Roe vs Wade, la vie commence à sa conception et non au premier souffle. Est-ce qu’une femme enceinte compte pour une personne ou deux ? Histoire d'un contrôle routier qui déraille.

Avec notre correspondant à Houston, Thomas Harms

Brandy Bottone roule sur l’autoroute à Plano, au nord de Dallas. En retard pour chercher son fils, elle emprunte la voie rapide réservée au covoiturage ou aux véhicules qui ont au moins deux passagers.

Elle se fait arrêter par la police et l’officier lui demande si elle est bien seule dans son véhicule. Elle répond : « Non, nous sommes deux », en pointant du doigt son ventre saillant.« Ça compte comme un bébé » insiste-t-elle. Brandy Bottone est enceinte de 34 semaines.

Pour le policier, le second passager doit être en dehors du corps de la conductrice. Il lui donne donc une amende de 275 dollars.

Au Texas, Depuis la fin de Roe vs Wade, un « enfant non né » est reconnu comme une personne dans la loi, mais cela n’est pas encore le cas dans le droit de la route. Brandy Bottone ne compte pas en rester là. Elle a décidé de contester son amende en justice.

Deux poids deux mesures, selon l’automobiliste mise à l’amende, mais aussi le reflet du chaos juridique généré par la décision de la Cour Suprême.

À lire aussi : États-Unis : le dernier établissement pratiquant des IVG au Mississippi est désormais fermé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles