Tex, désabusé suite à son procès contre France Télévisions : "On est dans un monde dégueulasse"

·1 min de lecture

Personne n'a oublié le licenciement de Tex survenu en décembre 2017. Surtout pas lui. Pour rappel, alors invité de l'émission "C'est que de la télé !" sur C8, Tex avait raconté une blague autour de la violence faites aux femmes : "Qu'est-ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois". Une blague qui n'avait pas été du goût des dirigeants de France 2 puisque la chaine l'avait rapidement retiré des "Z'amours", une émission qu'il présentait depuis dix-sept ans, pour le remplacer par l'animateur Bruno Guillon.

À lire également

Tex révèle avoir perdu tout son argent : "Il ne faut compter que sur soi" (VIDEO)

Suite à ce renvoi, Tex avait saisi la justice mais il a été débouté contre la société de production du jeu le 3 janvier 2020. Alors que Tex réclamait 1,2 million d'euros à son ancien employeur, le conseil des prud'hommes de Paris a confirmé le licenciement pour faute grave mais ne lui accordé "que" 46 000 € de préjudice. Invité de Radar, le podcast d'Eric Dussart, l'animateur a exprimé ce vendredi 29 janvier tout son dégoût et son désarroi suite à cette décision de justice."

On perd tout. On perd les dommages et intérêts. Le mini... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi