Tests, vaccins… Comment le Covid-19 a bouleversé le métier de pharmacien

·1 min de lecture

Ce n'est un secret pour personne : le coronavirus transforme nos vies. Passée la pénurie des masques et du gel hydroalcoolique lors du (premier) confinement, le reconfinement décidé par Emmanuel Macron il y a deux semaines a de nouveau propulsé les pharmaciens au cœur de la crise. Sur le front, ils sont en quelque sorte le phare de tous ceux qui ont besoin de conseils. Entre les demandes de dépistages du coronavirus et la campagne de vaccination contre la grippe, les officines voient leurs habitudes à nouveau bouleversées. Invité de "La France Bouge", Pierre-Xavier Frank, directeur général du groupe Giphar - qui rassemble 1.350 officines - revient sur "le renforcement du rôle du pharmacien" et sur ces changements, au micro d'Europe 1. 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 11 novembre

De plus en plus de personnes demandent des conseils sur le coronavirus

Sur les "150 personnes qui entrent chaque jour en moyenne" dans une pharmacie du groupe Giphar, "une trentaine au bas mot viennent pour parler du coronavirus", indique Pierre-Xavier Frank. Soit environ 20% des clients. Mais en plus d'évoquer la maladie et de demander des conseils, les "patients veulent aussi qu'on leur parle des tests antigéniques, et donc de les faire". 

Car depuis désormais une semaine, ces tests antigéniques, qui permettent d'avoir un résultat en quelques minutes seulement sont disponibles en pharmacie. Une aubaine pour les Français qui veulent se faire dépister. Ma...


Lire la suite sur Europe1