Les tests PCR "de convenance" bientôt payants ? Cette préconisation de l'Académie de médecine pour encourager la vaccination

·1 min de lecture

À ce jour, et à l'inverse d'un grand nombre de pays dans le monde, tous les tests PCR, quelque soit leur raison d'être, sont gratuits en France. Cette mesure avait été décidée afin de généraliser le dépistage et avoir un suivi plus scrupuleux de l'évolution épidémique dans le pays. Ainsi, en plus de pouvoir se faire dépister gratuitement à des fins diagnostiques - pour savoir s'il l'on a été victime d'une contamination ou pour des raisons évidentes comme une opération chirurgicale, il est possible de se faire tester dans un autre but. Un week-end en famille ou entre amis, la participation à un événement collectif ou encore pour l'obtention d'un pass sanitaire permettant de voyager plus facilement, et ce sans ne rien débourser ou sans avoir à présenter une prescription médicale. Si cette disposition arrange bien la plupart d'entre nous, elle n'est pas - ou plus - entièrement du goût de l'Académie de médecine. En effet, la société savante a publié un nouveau communiqué ce 23 juin préconisant de ne plus rembourser tous les tests PCR... et ce afin d'encourager la vaccination.

"Avec la diminution régulière du taux national d’incidence de la Covid-19 depuis le mois d’avril, la pratique des tests à visée diagnostique tend à décroître, pendant que la pratique des tests de dépistage pour l'obtention d’un 'pass sanitaire' s’intensifie à l’approche des vacances estivales. Le 'pass sanitaire' incite de plus en plus de personnes à recourir aux tests de dépistage et à les renouveler à volonté (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Hotel de la Marine, renaissance d'un palais (Arte) : le documentaire à ne surtout pas rater
Alain Fischer favorable à la vaccination obligatoire pour les soignants
Prince Harry : ce détail sur l'acte de naissance de sa fille Lilibet qui risque de ne pas plaire
Charlène de Monaco, absente pour les prochaines célébrations de ses 10 ans de mariage, elle adresse un message touchant au prince Albert
"Aller dans le mur me paraît trop fort..." : Alain Fischer réagit et veut calmer les esprits vis-à-vis de l'inquiétude autour du variant "Delta"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles