Tests des parachutes réussis pour le rover ExoMars 2022 !

·2 min de lecture

La mission ExoMars 2022 s’ancre dans le programme ExoMars de l’Agence spatiale européenne, comprenant également la mission ExoMars 2016 qui a vu la mise en fonction de l’orbiteur TGO (ExoMars Trace Gas Orbiter), chargé entre autres d’étudier les origines du méthane et d’autres gaz rares dans l’atmosphère martienne. Prévue pour septembre 2022, la mission vise à poser un rover sur la surface martienne, afin d’analyser des carottes du sol martien prélevées sur place pour y identifier d’éventuels marqueurs biochimiques.

À la recherche d’indices sur l’habitabilité passée de la Planète rouge

Dans l’objectif global de rechercher des indices d’une vie biologique passée ou présente sur la planète Mars, le rover ExoMars – baptisé Rosalind Franklin en l’honneur de la scientifique anglaise qui a contribué à la découverte de la structure ADN – devra entre autres étudier les conditions géochimiques des couches superficielles du sous-sol martien (en particulier la présence de minéraux hydratés), et étudier l’origine des gaz présents à l’état de traces dans l’atmosphère de la planète. Il aura pour cela à sa disposition tout un panel d’instruments, comprenant un chromatographe, des spectroscopes ainsi qu’un spectromètre et plusieurs caméras.

Un atterrissage à grande vitesse

Après une croisière de plus de neuf mois, le module contenant la plateforme d’atterrissage – fruit d’un partenariat avec l’entreprise russe Roscosmos – ainsi que le rover sera libéré dans l’atmosphère martienne à une vitesse d’environ 21.000 km/h. En plus d’un bouclier thermique jouant un rôle protecteur face aux forces de frictions générées par le passage du module dans l’atmosphère, deux parachutes principaux et un système de propulsion sont nécessaires pour le ralentissement du module avant son contact avec la surface martienne.

Le premier parachute de 15 mètres de large fourni par Airborne Systems, se déployant alors que le module se déplace à des vitesses supersoniques, avait déjà été testé avec succès au...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles