Tests Covid-19 : la politique de dépistage massif a-t-elle encore un sens avec Omicron ?

·1 min de lecture

La déferlante de contaminations de Covid-19, qui se traduit par une ruée sur les tests, fait douter certains médecins de l'intérêt de poursuivre un tel dépistage massif, quand d'autres y voient encore une manière de freiner l'emballement épidémique. Les scènes se répètent depuis des semaines maintenant : dès l'aube, des queues se forment devant les laboratoires d'analyses médicales et les pharmacies pour faire le test qui donnera un résultat « positif » ou « négatif ».

Les chiffres de la vague actuelle, portée par un variant Omicron extrêmement contagieux, ont de quoi donner le tournis : un nombre de contaminations record accompagné d'un nombre de tests jamais vu avec plus de 8,3 millions réalisés la semaine dernière. Au point que certains se demandent si à ce stade de l'épidémie, il est nécessaire de poursuivre cette politique de dépistage massive, très coûteuse et compliquée à organiser.

« Les tests à grande échelle sont probablement inutiles désormais, tranche auprès de l'AFP le médecin urgentiste Yonathan Freund. Est-ce que faire plus d'un million de tests par jour limite la circulation du virus ? Je ne le crois pas, ou alors à la marge ». Aujourd'hui, poursuit-il, « il est trop tard, on a perdu le contrôle, il faut accepter le fait que le virus va circuler ». Un pavé dans la mare ? « Beaucoup pensent la même chose mais le sujet est encore tabou », estime-t-il.

Un outil indispensable de suivi de la pandémie

Cette vision ne semble, en tout cas, pas partagée par différents épidémiologistes qui voient dans les tests un outil indispensable de suivi de la pandémie. Mais aussi et surtout une manière, parmi d'autres, d'endiguer sa progression. « Avant, un cas contact devait s'isoler, maintenant que ce n'est plus la règle, c'est important de savoir si on est porteur du virus ou non, relève l'épidémiologiste Pascal Crépey. Les tests, ce n'est pas un frein à main qui permet de stopper la voiture, mais ça reste un frein moteur ». Et selon lui, « il est faux de dire que...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles