Les tests Covid-19 bientôt payants? "La question se posera autour de la rentrée" selon Attal

·2 min de lecture

Il y a quelques jours, l'Académie de médecine a recommandé de rendre les tests Covid-19 payants pour encourager la vaccination. Le gouvernement n'exclut pas cette option alors que la campagne de vaccination ralentit. 

Bientôt la fin du remboursement des tests RT-PCR et antigéniques ? «La question se posera autour de la rentrée», a fait savoir Gabriel Attal lundi sur Franceinfo. «Je ne fais pas ici d’annonce, évidemment, mais la question pourra se poser», a-t-il ajouté. Cette annonce intervient cinq jours après un avis de l'Académie de médecine qui recommande de rendre payant certains tests, ceux qu'elle qualifie de «convenance personnelle» pour détecter le Covid-19, soit ceux effectués pour partir en vacances, l'obtention d’un passe sanitaire ou encore participer à des événements collectifs, afin d'«élever rapidement le niveau national de couverture vaccinale au cours de l’été». La société savante encourage le maintien de la gratuité des tests prescrits, notamment pour les cas contact. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Au 27 juin, presque la moitié de la population française (33.372.708 personnes) avait reçu au moins une injection et près d'un tiers (21.278.460 personnes) est complètement vacciné. Jeudi, le Premier ministre Jean Castex s'était inquiété d'un ralentissement de la campagne de vaccination en France, regrettant une baisse de prise des rendez-vous pour la première dose. Lundi c'est le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui a sonné l'alarme contre «l'hésitation, l'attentisme et la peur du vaccin» qui selon lui «nous exposent tous face aux variants». 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire la suite sur Paris Match

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles