Les tests Covid-19 à faire chez soi arrivent et détectent même la variante du virus

Futura avec l'AFP-Relaxnews
·1 min de lecture

Le groupe français d'analyses Eurofins Scientific a annoncé mercredi le lancement en Europe de kits permettant d'effectuer soi-même et chez soi un prélèvement en vue d'effectuer un test PCR et de détecter la Covid-19. « Pour rendre les prélèvements plus faciles pour les non-professionnels de santé, et notamment pour tester les enfants, Eurofins a validé une méthode de prélèvement basée sur le gargarisme d'une solution stérile », détaille l'entreprise dans un communiqué.

L'auto-prélèvement est ensuite collecté par l'entreprise qui affirme donner les résultats des analyses en moins de 24 heures. Cette méthode de prélèvement non-invasive est commercialisée aux États-Unis depuis le 19 octobre sous le nom « EmpowerDX kit » et permet aux patients d'être testés sans être contraints par les capacités de tests des structures médicales.

Coronavirus : bientôt un test de dépistage par gargarisme ?

Ce test anti-Covid est un auto-prélèvement indolore, basé sur le gargarisme à faire chez soi, qui permet également de détecter la nouvelle variante du virus détectée au Royaume-Uni. © studiolaut, Adobe stock
Ce test anti-Covid est un auto-prélèvement indolore, basé sur le gargarisme à faire chez soi, qui permet également de détecter la nouvelle variante du virus détectée au Royaume-Uni. © studiolaut, Adobe stock

Des test PCR capables de détecter la nouvelle variante du virus

Il est d'ores et déjà possible de commander ce kit sur internet en Allemagne et en Espagne, « Eurofins va demander les autorisations réglementaires pour commercialiser des tests similaires au Royaume-Uni, en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Suède, et d'autres pays », précise le communiqué, lequel souligne qu'une version de ce produit est dérivée d'un test développé par Eurofins Viracor en mars 2020 qui a été classé par la FDA comme le plus sensible parmi plus de 115 kits évalués avec l'évaluation du panel de référence de la FDA.

Le groupe assure que ces tests détectent la variation du virus observée au Royaume-Uni et affirme donner accès à une partie de ses capacités de séquençage aux autorités nationales de santé européennes qui ne seraient pas encore en capacité d'identifier la variation du virus au sein des...

> Lire la suite sur Futura