Tests contre le Covid : 40% des pharmacies les pratiquent, affirme l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine

franceinfo
·1 min de lecture

Face à la forte demande à l'approche des fêtes, le syndicat insiste sur la priorisation des personnes symptomatiques ou cas contacts.

"8 500 pharmaciens sont mobilisés" à quatre jours de Noël pour effectuer les tests antigéniques pour détecter le Covid-19 dans leurs officines, annonce dimanche 20 décembre sur franceinfo Gilles Bonnefond, le président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO). Face à la demande de tests, "il faut prioriser" et faire le tri entre les patients, pour privilégier ceux qui présentent des symptômes ou qui sont considérés comme cas contact. Un Français sur trois envisage de se faire tester, d'après un sondage cité par direction générale de la Santé. Le pharmacien assure que ces tests antigéniques, refacturés 34 euros à l'Assurance maladie, ne sont pas rentables pour les officines.

franceinfo : Quelle est la situation dans les pharmacies à quatre jours des fêtes ? Êtes-vous prêts ?

Gilles Bonnefond : C'est la mobilisation générale, avec beaucoup de communication qui a été faite autour des tests. C'est une bonne idée avant les fêtes, et il a même fallu former les étudiants de pharmacie pour renforcer les prélèvements. D'après un sondage cité par la direction générale de Santé, un Français sur trois s'est dit prêt à se faire tester dans les trois jours avant Noël. Il faut prioriser les patients qui ont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi