Tests antigéniques et autotests : le froid peut fausser les résultats

·1 min de lecture
© RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Les températures hivernales, parfois négatives, sont bien installées depuis quelques jours en France. Et ce n’est pas sans conséquence sur les tests antigéniques et les autotests que les Français sont nombreux à effectuer ces dernières semaines. Un test antigénique qui prend froid est potentiellement un résultat faussé.

Attention au stockage des autotests

Les kits doivent être conservés entre 2 et 30 degrés et pour réaliser correctement le test, la température extérieure ne doit pas descendre en-dessous d'un certain seuil. Les prélèvements effectués sous les tentes blanches, en plein hiver, posent donc problème comme l'explique Gilles Bonnefond , porte-parole de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine. "Il faut être au-dessus de 7-8 degrés", affirme-t-il. "En deçà, le résultat ne sera pas fiable."

>> LIRE AUSSICovid : que sait-on (vraiment) de l'efficacité des autotests ?

"Avec le froid, si la personne stocke les tests dans le barnum et réalise le test dans le barnum, on peut avoir le test qui ne fonctionne pas du tout", assure-t-il. "On peut également avoir des faux positifs."

Une conséquence qui peut être la même pour les autotests. Si vous les conservez dans votre voiture pour dépister les enfants avant d'aller à l'école par exemple, ou pour vous, par sécurité, gare aux résultats faussés. Pour être sûr d'avoir un résultat correct, rangez-les chez vous, à l'abri du froid et effectuez votre test à température ambiante.

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles