Tester la relativité d’Einstein depuis l’espace grâce à la physique quantique

Bien que nous en expérimentions tous les jours les conséquences, depuis la chute tragique d’un téléphone sur le carrelage au mouvement des planètes autour du Soleil, la gravité demeure une force mystérieuse. Qui, du marteau ou de la plume, chutera le plus rapidement dans le vide ? Cette interrogation cache en réalité un principe ancien, formulé dès l’époque de Galilée, et devenu la pierre angulaire de la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein : le principe d’équivalence. Les deux physiciens s’accordent : quelles que soient leur nature et leur masse, tous les corps chutent de manière identique !

Par Célia Pelluet, Université Paris-Saclay

Cependant, dans la quête de nouvelles théories pour appréhender notre univers, ce principe pourrait être remis en question. Le défi est lancé pour la physique expérimentale : tester ce principe avec une précision toujours accrue, en utilisant des objets de masses et de compositions variées. Le développement de technologies quantiques nous permet aujourd’hui d’imaginer un test de ce principe dans l’espace, à bord d’un satellite, en utilisant des nuages d’atomes refroidis à des températures proches du zéro absolu. L’expérience ICE sert de démonstrateur terrestre pour ces futures missions spatiales.

Le principe d’équivalence, de Galilée à Einstein


Lire la suite sur RFI