"Les Testaments" : la suite de "La Servante Ecarlate" révélée en grande pompe à Londres par Margaret Atwood

franceinfo Culture avec agences

L'écrivaine canadienne Margaret Atwood présente à Londres Les Testaments, suite très attendue de La Servante Ecarlate, une dystopie misogyne terrifiante qui s'est érigée en véritable manifeste féministe à l'ère du mouvement #MeToo. Pour ceux qui ne lisent pas en anglais, il faudra attendre le 10 octobre pour se procurer l'ouvrage traduit.

Son oeuvre est "un avertissement" sur les violences faites aux femmes, "sur ce qui pourrait arriver", a dit à l'AFP Melisa Kumas, Néerlandaise de 27 ans qui assistait au lancement du livre dans une librairie londonienne, toute de rouge vêtue pour rappeler l'uniforme des Servantes. Margaret Atwood "me pousse à devenir plus consciente de la politique qui m'entoure, à faire plus attention à l'actualité... pour m'assurer que le pire n'arrive pas", a-t-elle ajouté, avant d'aller écouter en avant-première la romancière de 79 ans lire, de vive voix, des extraits des Testaments.

Sélectionné pour le Booker Prize


Ce second tome, mis en vente mardi 10 septembre, promet d'être un immense succès : il a été sélectionné pour le Booker Prize 2019, prestigieuse récompense littéraire britannique et son adaptation en série est déjà en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi