Un test pour savoir si votre chat est un psychopathe

·2 min de lecture

Si je vous dis psychopathe, vous pensez immédiatement à Hannibal Lecter ? Ou peut-être à Dexter ? Ou encore à Anton Chigurh, le grand méchant de No country for old men ? Annie Wilkes, la fan furieuse de Misery ? Ou dans la vraie vie, à Jeffrey Dahmer ? Mais vous devez reconnaître que vous avez aussi de sérieux doutes concernant… votre chat !

Votre chat est-il un psychopathe ? Ou est-il juste… un peu caractériel ? Des scientifiques de l’université de Liverpool (Royaume-Uni) vous proposent aujourd’hui d’en avoir le cœur net. Grâce à un questionnaire disponible en ligne qui permet, selon eux, d’évaluer les tendances psychopathiques de nos matous adorés. Pour le mettre au point, ils se sont appuyés sur des milliers de relations chats-humains.

Rappelons que la psychopathie est définie comme un trouble de la personnalité. Elle se caractérise par un comportement antisocial persistant, une absence — ou au moins une altération — d’empathie et de remords ainsi que des traits audacieux, désinhibés et égoïstes. Parmi les conceptualisations de ce trouble qui coexistent aujourd’hui, citons le modèle triarchique à la base des travaux des chercheurs de l’université de Liverpool. Il insiste sur trois caractéristiques observables : l’audace — traduit par une grande confiance en soi et une tolérance importante au stress et au danger —, la désinhibition — qui correspond à un manque de contrôle des impulsions — et la méchanceté — caractérisée par le manque d’attachement aux autres.

Améliorer la relation chat-humain

Votre chat explore-t-il des environnements dangereux comme le jardin du voisin dans lequel rode un chien méchant. Chasse-t-il d’autres chats ? Tourmente-t-il ses proies ? Court-il dans votre appartement sans raison ? Obéit-il aux règles...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles