Test de l’iPad Pro 2020 : Apple tourne sa tablette vers le futur et son OS... dans le bon sens

La planète tech espérait un événement en mars, mais l’épidémie de covid-19 en a décidé autrement. Apple a donc annoncé de nouveaux produits, comme le voulait la rumeur, mais sans keynote ou événement spécifique.

Au cœur d’une des annonces, un nouvel iPad Pro, qui a plus les traits d’une mise à jour à petits pas que d’une refonte en profondeur. Quand on prend la nouvelle tablette en main, on serait bien en peine de la distinguer de son aînée, sortie en novembre 2018.

On retrouve le même design aux bordures réduites, qui met en avant l’écran de 11 pouces ou, en l’occurrence pour notre modèle de test, 12,9 pouces. On le déverrouille facilement avec Face ID et on le recharge en USB-C, toujours un seul port, ce qui peut être un peu court pour une machine de travail. Encore que le cloud et le Bluetooth soient là.

D’ailleurs, vous solliciterez souvent cette connexion sans-fil parce qu’il n’y a pas d’autre moyen (sauf à adopter un adaptateur) pour brancher un casque audio à cet iPad Pro. Comme sur la génération précédente, le port mini-jack est toujours porté disparu.

On précisera juste qu’en ces temps de confinement, on aimerait qu’Apple trouve une solution pour que les AirPods (Pro ou non) changent plus facilement et rapidement de périphérique auquel ils sont connectés. C’est toujours un peu agaçant de rater les premiers mots d’un appel ou d’une conférence vidéo parce qu’il faut activer l’appairage.

Image

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi