Testées, des carottes bios plus chargées en pesticides que des non-bios

R.Bx.
Des carottes provenant de l'agriculture biologique contenaient des résidus de produits phytosanitaires (Illustration).  

France 3 a testé huit marques de ces légumes. Certaines issues de l'agriculture biologique posent des problèmes.

Peut-on faire entièrement confiance à la certification biologique des aliments ? C'est la question que s'est posée France 3 dans son journal de jeudi soir. La chaîne publique a fait tester en laboratoire huit marques de carotte. La moitié provient du circuit classique, tandis que les quatre autres sont dites bios.

Résultat ? Deux des quatres légumes classiques, achetés à Lidl et dans un magasin de quartier, contiennent des traces de pesticides, mais inférieures à ce qu'autorise la réglementation. Mais la surprise provient d'un des lots de carottes bios, vendues par le supermarché Bio c'Bon.

Selon les tests, des résidus de trois produits phytosanitaires «totalement interdits dans la culture biologique» sont présents dans les légumes. Contactée par la chaîne publique, Bio c'Bon explique que «l’évolution de l’écosystème peut expliquer la présence de quantité infime de ces produits, mais ne saurait remettre en cause la rigueur et le processus biologique de nos producteurs. La qualification bio n’est donc pas susceptible d’être remise en cause».

Mais la chaîne de supermarchés refuse d'expliquer la manière dont ces produits ont pu se retrouver dans ces carottes. Si les taux retrouvés dans les carottes sont trop faibles pour entraîner des conséquences sur la santé, l'association de consommateur UFC Que Choisir estime qu'«éthiquement, ce n'est pas une bonne nouvelle».

Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Agriculture bio : le ministre de l'agriculture envisage de faire appel au privé
Sable, bois, coquillages : pourquoi vous ne pouvez pas tout ramasser sur la plage
Incendies en Californie : des feux hors de contrôle, le bilan relevé à 26 morts
Comme Paris, ces rares villes d'Europe qui veulent bannir les voitures
Hulot étudie bien une «taxe» sur la bétonnisation

Cette vidéo peut également vous intéresser :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages