Testé positif au Covid-19, Nicolas Dupont-Aignan assure avoir été prudent et nie n'avoir pas respecté son isolement

·2 min de lecture

Récemment testé positif au Covid-19, Nicolas Dupont-Aignan, opposant au pass sanitaire, assure avoir été particulièrement prudent. Aujourd'hui, il dit être guéri.

Récemment testé positif au Covid-19, Nicolas Dupont-Aignan s'est défendu ce lundi soir sur notre antenne de toute imprudence et nié avoir manqué à son obligation d'isolement alors qu'il était cas contact. Dans un article de Libération, une source au sein de son parti l'accuse en effet de ne pas s'être isolé alors qu'il était cas contact de sa femme pendant plusieurs jours, avant de découvrir sa propre contamination.

"Comme je ne suis pas vacciné, j'étais d'autant plus prudent, je faisais des tests quasiment tous les deux jours", a tout d'abord assuré sur BFMTV ce lundi le leader de Debout la France, ouvertement opposé au pass sanitaire.

Un petit peu plus de dix jours après sa maladie, il assure se sentir "très bien" et être "guéri". Il ajoute de plus qu'il s'agissait d'une "affaire privée", d'où son silence sur la question jusqu'aux révélations de Libération ce lundi.

Il nie avoir évité l'isolement

Selon nos confrères, sa femme aurait contracté le coronavirus, sans que Nicolas Dupont-Aignan ne change ses habitudes, et ce pendant plusieurs jours. Mais l'intéressé nie en bloc.

Il assure être rapidement rentré chez lui dès que sa femme a été testée positive au Covid-19. "J'ai attendu une journée, j'ai refait un test, qui s'est avéré positif", assure-t-il. À partir de là, il dit s'être fait soigner en isolement.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Président.e. 2022 - Anne Hidalgo : "En 2017, on nous a dit : "Plus jamais ça", et cinq ans plus tard, deux candidats d’extrême droite. À quand le troisième ?"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles