Tesla : pourquoi certains modèles d’occasion se vendent plus cher que le neuf ?

Tesla : pourquoi certains modèles d’occasion se vendent plus cher que le neuf ?
![CDATA[]]

L’année dernière, en France, la Tesla Model 3 est parvenue à détrôner la Renault Zoéla première place du classement des voitures électriques les plus vendues. Un sacré coup de force de la part de la berline américaine, qui a notamment profité d’un prix d’appel relativement bas pour une voiture de ce segment, grâce au bonus écologique notamment.

Ainsi, les modèles de base, dont l’autonomie est déjà largement suffisante pour la plupart des automobilistes, s’échangeaient autour de 36 800 euros une fois le bonus déduit.

Des prix qui ont grimpé en flèche

Mais depuis quelques mois, tout a changé. Les prix ont largement augmenté et, en France, la Model 3 n’est plus disponible avec le bonus maximal de 6 000 euros, son prix de départ ayant dépassé le seuil des 45 000 euros. De ce fait, pour une Model 3 aujourd’hui, ce sera au minimum 47 990 euros (bonus de 2 000 euros déduit), soit une augmentation de près de 11 000 euros en quelques mois.

Pour ne rien arranger, la pénurie de semi-conducteurs et la guerre en Ukraine entraînent des problèmes d’approvisionnement. Les délais se sont donc rallongés et, pour une commande passée aujourd’hui concernant une Model 3 ou un Model Y, la livraison n’est pas prévue avant février 2023.

Une demande toujours plus importante chez Tesla

Autant de raisons qui poussent donc les clients à se tourner vers le marché de l’occasion. Sauf qu’il est évidemment pris d’assaut, et les vendeurs profitent de la demande exponentielle pour faire grimper les prix... parfois...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles