Tesla : une fusion ne serait pas exclue

·1 min de lecture

Dans un e-mail adressé à ses employés cité par Electrek, Elon Musk, patron de Tesla, aurait évoqué la fragilité financière de la marque. Il y rappellerait que la valeur boursière de l'entreprise, qui s'élève à plus de 500 milliards de dollars (412 milliards d'euros), repose majoritairement sur le cours de son action en bourse et que, si la confiance des investisseurs venait à disparaître, Tesla serait en grande difficulté puisque sa rentabilité n'est que d'environ 1%.

Par ailleurs, Musk a été interrogé il y a quelques jours durant une cérémonie en Allemagne sur l'éventualité que Tesla rachète un constructeur concurrent en profitant de sa valeur actuelle pour se renforcer. Et le responsable s'est dit ouvert à l'idée d'une fusion.

Les cavaliers seuls de plus en plus rares

"Nous n'allons clairement pas lancer une prise de contrôle hostile. Si quelqu'un (chez un autre constructeur, NDLR) disait que ce serait une bonne idée de fusionner avec Tesla, nous aurions cette conversation", a déclaré Elon Musk selon Reuters.

Aucun constructeur n'a été mentionné nommément, et bien malin qui pourrait deviner avec lequel un tel projet pourrait voir le jour. Notons que les partenariats et rachats entre constructeurs se multiplient depuis quelques années en raison du coût des investissements nécessaires au respect d'une réglementation environnementale toujours plus stricte. Proposant exclusivement des véhciules électriques, Tesla pourrait donc intéresser des (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Contrôle technique : tout ce qu'il faut savoir
Après Audi, BMW quitte à son tour la Formule E
Plus Belle Voiture de l'Année 2021 : à vous de voter !
Essai Ford Puma ST (2020) : le Puma sort les griffes !
Prenez le volant de la Bugatti Bolide... sur smartphone !
Tesla Cybertruck (2021): une caravane assortie, ça vous dit?