Les Tesla Cybertruck équiperont bientôt la police de Dubaï

Marwane Touati
La nouvelle création de Tesla peut s’avérer très utile, de par sa vitesse ainsi que sa résistance d’acier facilitant les opérations de courses-poursuites.

INTERNATIONAL - La police de Dubaï est déjà connue pour ses superbes véhicules haut de gamme. Cette fois encore, les gardiens de la loi des Émirats arabes unis vont accueillir un nouvel engin original dans leurs écuries: le Cybertruck de Tesla

C’est le compte officiel de la Police de Dubaï sur Twitter qui l’a annoncé. Selon la publication, la nouvelle voiture pourrait être utilisée dès 2020. Cependant, peu probable que ce soit vraiment le cas étant donné que la production de ces modèles n’est prévue que pour fin 2021 d’après Elon Musk lui-même. 

D’autres véhicules extravagants avaient déjà intégré la flotte de la police dubaïote. Cell-ci dispose effectivement d’une Aston Martin One-77 d’une valeur de 1,8 million de dollars, d’une Bugatti Veron coûtant 1,4 million de dollars ou encore d’une Lamborghini Aventador, etc. Ces acquisitions ont souvent valu aux policiers émiratis de vives critiques leur reprochant de plus vouloir frimer qu’attraper les malfaiteurs. 

Mais à l’inverse des modèles cités ci-dessus, le Cybertruck affiche un prix plus abordable de 40.000 dollars. De plus, la nouvelle création de Tesla peut s’avérer très utile, autant par sa vitesse que par sa résistance facilitant les opérations de courses-poursuites.

Le commandant en chef Maj Gén Abdullah Khalifa Al Marri, a expliqué que l’ajout d’un tel outil contribuerait à “renforcer la présence sécuritaire” dans des lieux touristiques comme le Burj Khalifa, la plus haute tour du monde.

À noter que le maire de la ville de Ciudad Valles au Mexique, Adrián Esper Cárdenas, a également passé commande auprès de Tesla et espère recevoir 15 exemplaires du nouveau modèle d’après le média mexicainEl Imparcial. Malgré les critiques et les moqueries que le Cybertruck a reçues après les premières annonces de son lancement le 21 novembre dernier, celui-ci semble d’ores et déjà...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post