Tesla : Plus de 1,2 million de réservations pour le Cybertruck, le pick-up électrique

·2 min de lecture

SUCCES - Le nombre de commandes équivaudrait à près de 80 milliards de dollars, soit 71 milliards d'euros

Tesla poursuit son ascension avec le Cybertruck, un camion électrique. Selon Electrek, le constructeur américain aurait déjà reçu plus de 1,2 million de réservations. Un volume de commandes équivalant à près de 80 milliards de dollars, c’est-à-dire 71 milliards d’euros. Pourtant, le véhicule blindé, qui a rencontré un certain succès auprès de plusieurs services de police dans le monde, n’est pas encore en production. Celle-ci, qui devait débuter en 2021, ne sera lancée qu'à la fin de 2022.

Le pick-up électrique à la forme futuriste avait rencontré un vif succès dès son lancement en novembre 2019, avec plus de 250.000 commandes peu après sa présentation. Un chiffre qui ne s’était pas essoufflé, contrairement à l’évolution des commandes des autres produits Tesla après leur lancement.

Des réservations à confirmer

Entre juin 2020 et novembre 2021, le nombre de réservations du Cybertruck a presque doublé, passant de 650.000 à 1.270.000. Les versions du modèle à deux ou trois moteurs électriques ont eu la préférence des futurs acheteurs. Le Cybertruck a un coût moyen égal à 58.000 dollars, soit 52.000 euros environ.

Sa réservation est conditionnée à un dépôt de garantie de 100 dollars, soit 89 euros, une somme assez modeste que des acheteurs impatients pourraient aisément sacrifier en cas de nouve(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Transports : La voiture électrique, un avenir encore semé d’embûches selon les Français
Tesla : Des propriétaires bloqués à l’extérieur de leur voiture en raison d’un bug sur l’appli
Tesla : Une enquête ouverte après un accident impliquant une Model Y en conduite autonome

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles