“Les terroristes ne sont pas des monstres” : Gilles Verdez suscite un immense tollé dans TPMP (VIDEO)

DR

Alors que Daniel Riolo a qualifié les prisonniers de "sous-citoyens" et s'est opposé à leur accorder l'accès à Internet dans l'émission Estelle Midi, Touche pas à mon poste a très longuement débattu sur le sujet ce jeudi 29 septembre sur C8. Divers intervenants ont livré leurs différents points de vue, tout comme les chroniqueurs. Mais alors que "les pédocriminels et les terroristes" étaient considérés comme des exceptions et qualifiés de "sous-citoyens" par Cyril Hanouna et sa bande, Gilles Verdez était le seul à s'interposer. Ne comprenant pas, l'animateur a tenté de raisonner son chroniqueur, qui a persisté : "Je dis : ce ne sont pas des monstres. Mais c'est un vrai débat". Cette phrase a aussitôt provoqué un tonnerre d'exclamations scandalisées et révoltées autour de la table et dans le public.

À lire également

Estomaqué après un appel de Christian Quesada, Guillaume Genton diffuse des extrai...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi