Terrorisme : pour quelles raisons la France est-elle visée ?

En moins de deux mois, la France est redevenue la cible du terrorisme islamiste. L'engrenage commence le 2 septembre dernier, jour de l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015, à Paris. En kiosque, Charlie Hebdo republie les caricatures de Mahomet. Immédiatement, l'organisation terroriste Al-Qaïda promet une vague d'attentats. Samuel Paty, enseignant, a fait le choix de montrer ces caricatures lors d'un cours consacré à la liberté d'expression. Il est tué en pleine rue, vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Al-Qaïda a appelé à "briser la France" Lors de l'hommage national à Samuel Paty, mercredi 21 octobre, le président de la République annonce : "Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d'autres reculent". Cette phrase provoque des tensions internationales avec l'appel au boycott de produits français et des manifestations en Irak, au Mali, au Pakistan et en Somalie. Dimanche 25 octobre, Al-Qaïda a appelé à "briser la France" par des actions individuelles.