Terrorisme : menaces sur la France

Dans cette vidéo, Harith al-Nadhari, un responsable religieux de l'organisation terroriste Aqpa, menace les Français de nouvelles attaques sans pour autant revendiquer celles qui ont eu lieu ces derniers jours.
Le cheikh Hareth al Nadhari déclare également dans l'enregistrement que les attaquants faisaient partie des "fidèles soldats de Dieu" qui ont enseigné aux Français les limites de la liberté d'expression.

"Vous ne serez pas en sécurité tant que vous combattrez Allah, Son messager et les croyants (...) Des soldats qui adorent Allah et Ses messagers sont venus parmi vous. Ils ne craignent pas la mort, ils cherchent le martyre au nom d'Allah" explique-t-il selon une retranscription fournie par SITE

"Un défi terroriste sans précédent"
Dans son allocution, hier, soir, François Hollande parlait déjà de la menace permanent qui plane sur l'hexagone. "La France même si elle est consciente d'avoir fait face, même si elle sait qu'elle peut disposer avec les forces de sécurité d'hommes et de femmes capables de bravoure, la France, elle n'a pas terminé avec les menaces dont elle est la cible, alors je veux vous appeler à la vigilance, à l'unité et à la mobilisation" a dit le chef de l'Etat.


Peu après, le Premier ministre annonçait la création de 500 postes supplémentaires dans le renseignement intérieur, expliquant qu'il y aurait "un avant et un après ce qui s'est passé" cette semaine. "Nous pouvons encore subir ces attaques (...) nous faisons face à un défi terroriste sans précédent".








La France déjà touchée
De la vague d'attentats en 1995 aux tueries perpétrées par Mohamed Merah, en passant par le 11 septembre 2001, la France a été touchée à plusieurs reprises par les actions funestes de salafistes djihadistes.
Ces djihadistes français qui sont passés à l'acte :