Terrorisme et immigration : la lucidité est l’arme contre les extrêmes

·1 min de lecture

Les Français n’ont pas attendu l’autorisation des médias ou des politiques pour constater que les derniers attentats étaient le fait d'étrangers. Ce qui ne signifie pas qu'ils nourrissent un réflexe raciste. Mais ils finiront par céder aux sirènes de l’extrême droite si les beaux esprits continuent à leur dire qu’il n’y a rien à faire. Il y a urgence à sortir de la paralysie pour passer à l'action et à regarder quelques réalités en face.

Une fois de plus, la France vit un drame, l’assassinat abject d’une fonctionnaire de police, mère de famille de 49 ans, et le débat se focalise sur la question de savoir si l’on a le droit de prononcer les mots " immigration " et " terrorisme " dans la même phrase. Pis, de les écrire ensemble à la une d’un journal ! Quelle transgression ! En 1997, Jean-François Kahn fonda Marianne contre ce qu’il appelait la " pensée unique " journalistique, pour imposer des sujets comme la sécurité ou l’immigration sans être renvoyé au Front national ; les lignes ont bougé depuis, à peu près partout, sauf dans le journalisme…Et comme d’habitude, à droite, à l’extrême droite, on jette l’huile par bassines entières sur le brasier et on lance le festival des propositions stupides ou inapplicables. Comme d’habitude, à gauche, on joue les vierges effarouchées au motif que porter le débat sur l’immigration après cet attentat, ce serait laisser croire que tout immigré est un terroriste potentiel.Regarder les choses en faceRegardons les choses en face :...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Immigration et terrorisme : comment sortir de l’impuissance

Projet de loi contre le terrorisme : "C'est la philosophie qui sous-tend le Patriot Act"

Attaque de Rambouillet : "Il n'y a pas de lien entre une pathologie en particulier et le terrorisme"

Policière tuée à Rambouillet : la Tunisie, base arrière du terrorisme islamiste