Terrorisme : le gouvernement riposte avec un nouveau projet de loi

48 heures après l'attentat terroriste au commissariat de Rambouillet (Yvelines), le gouvernement est à la manœuvre avec un projet de loi préparé avant les faits mais que Gérald Darmanin présentera mercredi 28 avril en Conseil des ministres. Le ministre de l'Intérieur propose de renforcer le contrôle administratif des condamnés pour faits de terrorisme à leur sortie de prison. Il veut instaurer un critère de menace grave pour faciliter les saisies et visites à domicile. Enfin, il souhaite un traitement amélioré des données informatiques. Un droit à la vie paisible La majorité exclue l'argument avancé par l'opposition : celui d'un texte de circonstance. À droite, on reproche à ce texte porté par le ministre de l'Intérieur d'esquiver le lien entre terrorisme et immigration. Le président avait rappelé ses priorités en début de semaine, sur le terrorisme et la délinquance, évoquant un droit à la vie paisible pour les Français.