Terrorisme : la France, cible d'une menace "élevée et constante"

Depuis dimanche 25 octobre, l'alerte est maximale au ministère de l'Intérieur. Une note avait été envoyée à tous les services : vigilance renforcée. "La France est la cible d'une menace terroriste élevée et constante (...). Toutes les dispositions devront être prises pour sécuriser les rassemblements de personnes, notamment à l'occasion des célébrations religieuses chrétiennes de la Toussaint", avait écrit Frédéric Veaux, le directeur général de la police nationale. 32 projets d'attentats déjoués depuis 2017 L'attaque de Nice du jeudi 29 octobre survient moins de deux semaines après l'assassinat et la décapitation de Samuel Paty, professeur dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Depuis le début du mois de septembre et la republication des caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo, la France est de nouveau particulièrement désignée comme cible. L'organisation terroriste Al-Qaïda appelle régulièrement à frapper le pays ; le ministère de l'Intérieur estime avoir déjoué 32 projets d'attentats depuis 2017.