Terrorisme et droit d'asile au menu des ministres européens de l'Intérieur

·1 min de lecture

Le "la" a été donné, mardi, par plusieurs dirigeants de pays européens, rassemblés lors d'un mini-sommet pour montrer leur volonté d'intensifier la lutte commune contre le terrorisme après les attentats en France et en Autriche. Vendredi, les 27 ministres de l'Intérieur de l'Union européenne se réuniront en visioconférence et devraient entrer dans les détails. A la fois sur le terrorisme, mais aussi sur le renforcement des frontières extérieures de l'Europe et sur la réforme du droit d'asile.

"Parachever" le disposition d'identification des passagers aériens 

Parmi les priorités dressées par les chefs d'Etat figure la nécessité de "parachever" la mise en place du dispositif d'identification des passagers aériens PNR. Adopté en 2016, ce "passenger name record" demeure incomplet dans son application. "Il est essentiel que ce dispositif soit pleinement mis en œuvre avec des bases de données rapidement reliées entre elles", a imploré mardi Emmanuel Macron. 

Lire aussi -  L'espace Schengen est-il réformable?

Le chef de l'Etat compte présenter de nouvelles propositions pour lutter contre le terrorisme islamiste au Conseil européen du 10 décembre, avec l'objectif "d'aboutir sous la présidence française" au premier semestre 2022.


Lire la suite sur LeJDD