La terreur, un instrument politique ?

À tel point qu'il importe de se demander si la peur du terrorisme et de la terreur n'est pas devenue un outil récurrent du politique ces dernières décennies. Pourtant les ressorts de la violence et de la terreur s'avèrent divers et complexes et nécessitent de faire un détour par la violence politique, qui elle-même n'est pas identique au terme terreur. Ainsi, le tyrannicide, la conjuration, l'attentat sont des manifestations de la violence politique depuis l'Antiquité.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles