La Terre semble se réchauffer plus vite que prévu

Dans le monde entier, des chercheurs guettent les évolutions du climat. Ils compilent toutes sortes de phénomènes physiques, chimiques et biologiques pour tenter de prévoir au plus juste les changements à venir dans le contexte du réchauffement climatique anthropique. Et aujourd’hui, surprise, des chercheurs de l’Institut Weizmann des Sciences (Israël) révèlent que dans l’hémisphère sud, les tempêtes hivernales se sont intensifiées.

Le pôle Sud se réchauffe trois fois plus vite que le reste de la Planète

Surprise ? Oui, parce que les modèles climatiques le prévoyaient. Mais plutôt d’ici la fin de ce siècle. Or les résultats publiés par les chercheurs montrent que l’intensification des tempêtes — dans l’hémisphère sud, mais pas encore dans l’hémisphère nord — au cours des dernières décennies a d’ores et déjà atteint le niveau que les scientifiques envisageaient qu’elle atteindrait… en 2080 !

« Une tempête hivernale est un phénomène météorologique qui ne dure que quelques jours. Individuellement, chaque tempête n’a pas beaucoup de poids climatique », rappelle Rei Chemke, chercheur, dans un communiqué de l’Institut Weizmann des Sciences. Mais l’effet cumulatif de ces tempêtes, en revanche, est significatif. Elles affectent en effet le transfert de chaleur, d’humidité et de quantité de mouvement dans l’atmosphère. De quoi toucher les différentes zones climatiques de la Terre. Sans les tempêtes hivernales qui transportent de la chaleur des tropiques vers les pôles, les températures du côté de l’Arctique seraient inférieures d’environ 30 °C à ce qu’elles sont, par exemple.

Une intensification des tempêtes hivernales dans l’hémisphère sud constitue une menace directe pour les populations qui y vivent. © Maksim Shebeko, Adobe Stock
Une intensification des tempêtes hivernales dans l’hémisphère sud constitue une menace directe pour les populations qui y vivent. © Maksim Shebeko, Adobe Stock

Des modèles climatiques à corriger

Les travaux des chercheurs de l’Institut Weizmann des Sciences confirment que — exactement comme le réchauffement climatique global — ce phénomène d’intensification rapide des tempêtes hivernales dans l’hémisphère...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles