La Terre aurait connu plusieurs épisodes d'intenses déluges

·2 min de lecture

Aujourd’hui, nous commençons à ressentir les effets dramatiques que même une légère augmentation de la température mondiale pourrait avoir sur le climat global de notre Planète. Actuellement, la température moyenne sur Terre est d’environ 15 °C ; mais imaginons maintenant, comme les auteurs de cette étude, une Terre avec une température moyenne de plus de 30 °C : notre Planète a probablement connu ces températures à divers moments dans son passé lointain, et les connaîtra encore dans quelques centaines de millions d’années, au fur et à mesure que la luminosité du Soleil continuera de croître.

Des cycles de fortes sécheresses suivies de fortes tempêtes

On ne sait que peu de choses sur le comportement de l’atmosphère et du climat terrestres au cours de ces périodes d’extrême chaleur. Dans leur modèle atmosphérique, les chercheurs de l’Université d’Harvard ont cherché à simuler ces conditions climatiques en élevant la température moyenne à la surface de la mer à 50 °C, soit en ajoutant du dioxyde de carbone dans l’atmosphère (environ 64 fois la quantité actuelle), soit en augmentant la luminosité du Soleil de 10 % (intensité qui devrait être atteinte d’ici environ un milliard d’années).

Et ce que les chercheurs ont constaté diffère complètement de ce que nous connaissons aujourd’hui : dans les climats extrêmement chauds, il pourrait y avoir plusieurs jours sans pluie sur une large surface, avant qu’une forte tempête éclate sur tout le domaine, déversant d’énormes quantités d’eau sur de courtes périodes. Ce schéma se répéterait de façon périodique. D’après Robin Wordsworth, auteur principal de l’étude, ce cycle épisodique de déluges est un état atmosphérique nouveau et inattendu.

La Terre a connu de grandes variations de climat dans son passé et connaîtra très probablement dans son avenir d'intenses précipitations suivies de périodes sèches. © Rico Löb, Adobe Stock
La Terre a connu de grandes variations de climat dans son passé et connaîtra très probablement dans son avenir d'intenses précipitations suivies de périodes sèches. © Rico Löb, Adobe Stock

Une atmosphère scindée en deux

Aux températures simulées par les auteurs de l’étude, l’atmosphère subit des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles