La Terre a accéléré sa rotation en 2020 !

Nathalie Mayer, Journaliste
·2 min de lecture

Nous avons tous eu envie d’en finir au plus vite avec cette année 2020. Et il semblerait que même la Terre ait tout mis en œuvre pour y parvenir. Elle s’est mise à tourner un peu plus rapidement que d’habitude. Jusqu’alors, le record du jour le plus court était détenu par le 5 juillet 2005. Notre Planète avait alors tourné sur elle-même en 1,0516 milliseconde de moins que les 86.400 secondes moyennes que dure un jour. En 2020, ce record a été battu… 28 fois ! Et le 19 juillet a établi un nouveau record avec un jour plus court de 1,4602 millisecondes.

Pas de quoi s’alarmer toutefois. Un certain nombre de circonstances peuvent faire varier légèrement la vitesse de rotation de la Terre. Les mouvements de son cœur, de ses océans, de son atmosphère. Et d’autres encore. D’ailleurs à 27 reprises déjà depuis 1972, il a fallu recourir à une seconde intercalaire pour réajuster le temps astronomique et le temps donné par les horloges atomiques. En 2016, une seconde a ainsi été ajoutée le 31 décembre à 23 heures, 59 minutes et 59 secondes.

Les variations dans la durée du jour tout au long de l’année 2020. © timeanddate.com
Les variations dans la durée du jour tout au long de l’année 2020. © timeanddate.com

Retirer une seconde intercalaire ?

Mais, à l’heure où la communauté internationale se questionne sur le bienfondé du principe, pour la première fois, les scientifiques se demandent s’il va falloir retirer une seconde intercalaire. Car en 2021, ils attendent que la Terre tourne au moins aussi vite.

Selon leurs calculs, en 2021, le jour moyen devrait durer 0,07 milliseconde de moins que les 86.400 secondes moyennes. Le 9 juillet pourrait marquer un nouveau record avec un jour de 1,88 milliseconde plus court. Sur l’année entière, les horloges atomiques pourraient accumuler un retard de quelque 24 millisecondes. Mais en principe, le recours à une seconde intercalaire n’intervient que lorsque la différence dans la durée du jour dépasse les 400 millisecondes. Ainsi en 2016, nous avions dépassé les 490 millisecondes.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura