Tenue de Soirée remet son habit de lumière

HALIM BOUAKKAZ
Saint-Cloud, le 28 mai. Hurricane Light remporte le Prix de la Fouilleuse devant Tenue de Soirée (casaque à damiers),  Zilbio (n°3) et Roksaneh (n°7)

Deuxième le mois dernier sur le même parcours, Tenue de Soirée devrait briller une nouvelle fois.


Chaque lundi, dans la rubrique « Bloc-Notes », une dizaine de chevaux repérés la semaine précédente vous sont signalés. Dans notre édition du 8 mai dernier, Tenue de Soirée (n°14) en faisait partie avec ce commentaire : « Bien que gênée, n’a pas été sollicitée outre-mesure. » Cette impression s’est confirmée dès sa sortie suivante puisque la pensionnaire de François Rohaut a pris une belle deuxième place, après avoir fait longtemps illusion pour le succès. Incontestablement prise à un poids lui permettant de décrocher un voire deux quintés, elle devrait encore jouer un premier rôle.

 

La ligne du 28 mai. Lors de l’épreuve évoquée ci-dessus, Zilbio (n°1) et Roksaneh (n°7) ont terminé tout près de notre favorite. Montés par les deux meilleurs jockeys du peloton français et dépendant d’entraînements redoutables, ces deux concurrents semblent donc en mesure de confirmer leurs bonnes dispositions d’autant que l’opposition est moins relevée que celle du 28 mai.

 

Associate, le Poulidor. Certes, il n’a jamais passé le poteau en vainqueur mais Associate (n°10) n’a jamais déçu en quatre sorties. Parmi les trois deuxièmes places qu’il a obtenues, la dernière est sans aucun doute la plus significative puisqu’elle a été acquise dans cette catégorie. Certes, les conditions changent, car le terrain ne sera pas aussi assoupli, mais il s’annonce encore une fois compétitif.

 

 Hortzadar change de registre. Après trois tentatives correctes, ponctuées par autant de seconds accessits, Hortzadar (n°8) n’a pas laissé passer un engagement favorable en province pour ouvrir son palmarès. Cette victoire n’a rien d’extrêmement glorieux mais ce sont ses sorties précédentes qui lui valent d’être pris en valeur 37,5. Sa performance va donc être très intéressante à suivre.

 

Plus rapide que le handicapeur... Après un début de carrière poussif, Iserman (n°4) a effectué une rencontre en forme (...) Lire la suite sur LeParisien.fr

Hippisme : Fado du Chêne transforme l’Essai
Hippisme : « C’est la plus belle victoire de ma carrière »
Quinté à Vincennes. Une Sérénade devance Beau Gamin
Hippisme : « Que cela dure aussi longtemps que possible »
Hippisme : Un Président désespérément sans Président