"Tenue à l'écart par Alexia" : la mère de Jonathann Daval évoque leurs problèmes de couple

Devenue l'un des symboles des féminicides en France, l'affaire Daval a connu de nombreux rebondissements. C'est durant le mois d'octobre 2017 que Jonathann Daval a tué sa femme, Alexia Daval, au sein de leur maison située à Gray, dans le département de la Haute-Saône. Le corps partiellement calciné de la victime fut ensuite retrouvé le 30 octobre 2017, à peine deux jours après que sa disparition ait été signalée. Suite à cela, Jonathann Daval avait publiquement pleuré la mort de sa compagne aux côtés de Pierre et Isabelle Fouillot, les parents d'Alexia Daval. L'époux de la victime avait d'ailleurs participé à une marche silencieuse en mémoire de sa défunte femme.

Placé en garde à vue par les autorités, Jonathann Daval avait initialement accusé son beau-frère d'avoir commis le meurtre, en invoquant l'hypothèse d'un complot familial. L'époux d'Alexia Daval a ensuite avoué avoir tué sa femme, avant d'essayer d'incendier son corps. Le 21 novembre 2020, Jonathann Daval fut condamné à 25 ans de réclusion criminelle, sans période de sûreté supplémentaire. Toujours en prison à l'heure actuelle, il a reçu le soutien de sa mère, Martine Henry. Cette dernière a pris sa défense dans un ouvrage qui sera publié jeudi 17 novembre 2022. Dans le cadre de la promotion de ce livre, elle a accordé une interview à l'émission Sept à huit, diffusée dimanche 13 novembre 2022 sur TF1.

Elle a fini par admettre qu'elle était la mère d'un criminel. Cela (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Moselle : une effroyable affaire de disparition élucidée par les gendarmes grâce à un banal contrôle routier
Céline Vasselin et Jessica Adam : les dépeceuses de Rouen en procès après des actes difficilement imaginables
Xavier Dupont de Ligonnès en couple aux Etats-Unis ? Un intime raconte sa nouvelle vie, "sans l'ombre d'un doute"
Un homme condamné pour le meurtre de son ex-compagne, morte 20 ans après avoir été immolée
Un violeur en série présumé organise ses funérailles pour échapper aux poursuites, une maladie le met en déroute