Il tente d'escroquer sa banque après avoir découvert l'arnaque… sur internet

·1 min de lecture

On aurait pu penser son imagination sans limites, étant donné son passif en matière d'escroquerie, mais cette fois-ci, ce trentenaire originaire de Lons-le-Saunier (Jura) avait décidé de mener à bien une arnaque découverte… sur internet, raconte Le Progrès. C'est en navigant sur les réseaux sociaux que l'homme a remarqué qu'il pourrait obtenir de l'argent facilement en se faisant passer pour une entreprise.

Comme le décrivent nos confrères, il n'a pas hésité à escroquer sa banque, en l'occurrence La Banque Populaire, en remplissant de faux bordereaux de commerçants. Dessus, il indique des sommes évidemment fictives, pas trop grosses au début pour ne pas attirer les soupçons, puis l'argent est crédité sur son compte par la banque. Il ne lui reste plus qu'à retirer immédiatement la somme en liquide au distributeur.

>> A lire aussi - Un homme victime de la nouvelle arnaque au faux RIB

Ce petit stratagème, l'homme de 33 ans l'a réalisé au moins trois fois, rapporte Le Progrès, pour des sommes plutôt sommaires de 200, 400 et 450 euros, mais qui auraient pu être plus conséquentes s'il n'avait pas été démasqué. Sauf que très vite, la banque s'est aperçue de la supercherie et a porté plainte. L'individu était jugé mardi 7 septembre pour escroquerie ; le procureur a rappelé que son casier faisait état de 15 mentions de ce type. Et bien que ces actes s'apparentent davantage à des "bêtises qu'à de la délinquance", il a requis trois à quatre mois de prison ferme. Le trentenaire restera finalement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour conserver ses prestations sociales, il momifie sa mère
Angers : des milliers de pass sanitaires dérobés après le piratage d'une pharmacie
Macron, Zemmour, Le Pen… qui sont les personnalités politiques les plus influentes sur les réseaux sociaux ?
Élections en Allemagne : après la longue ère Merkel, le chant du cygne du parti démocrate-chrétien ?
Brexit : l’avertissement de l’UE au Royaume-Uni sur l’Irlande du Nord

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles