Victime d'une tentative de meurtre, le Premier ministre slovaque devrait survivre

Selon le vice-Premier ministre slovaque, l'intervention chirurgicale du Premier ministre Robert Fico, victime d'une tentative de meurtre mercredi, s'est bien déroulée et sa survie n'est pas menacée.

Le Premier ministre slovaque, Robert Fico, dans un état "critique" après avoir été blessé mercredi 15 mai par plusieurs balles, a subi une intervention chirurgicale qui s'est bien déroulée, a indiqué un membre du gouvernement de ce pays d'Europe centrale.

"Je pense qu'au bout du compte il survivra", a affirmé le vice-Premier ministre Tomas Taraba à la BBC, selon qui l'intervention chirurgicale s'est bien passée. "Il n'est pas dans une situation qui menace sa survie en ce moment", a-t-il ajouté.

Auparavant, le ministre de l'Intérieur Matus Sutaj Estok avait indiqué, dans une conférence de presse, avoir été informé par les médecins que le Premier ministre était "dans un état critique".

Robert Fico, âgé de 59 ans, avait été évacué en hélicoptère à Banska Bystrica, une ville du centre de la Slovaquie, a précisé le gouvernement dans un communiqué.

Selon le ministre de la Défense Robert Kaliniak, qui s'est lui rendu à l'hôpital où le Premier ministre a été opéré, cet attentat est "une attaque politique" à laquelle il faudra "réagir en conséquence".

Le fils du suspect a déclaré au site d'information aktuality.sk que son père avait une arme à feu légalement enregistrée. Interrogé sur les sentiments de son père à l'égard de Robert Fico, il a répondu : "Je vais vous dire une chose, il n'a pas voté pour lui. C'est tout ce que je peux dire."


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Robert Fico, Premier ministre slovaque, dans un état "critique" après une "tentative d'assassinat"
Populiste, misogyne et pro-Poutine, Robert Fico a reconquis la Slovaquie
En Slovaquie, la désinformation bat son plein à l'approche des législatives