Tentative de féminicide à Metz: le pronostic vital de la victime n'est plus engagé

·1 min de lecture
 (Photo d'illustration) - AFP
(Photo d'illustration) - AFP

Victime d'un "déchaînement de violence" de la part de son compagnon jeudi à Metz, Sevgi n'est plus entre la vie et la mort, indiquent des sources judiciaires à BFMTV, confirmant des informations de France 3.

Le suspect, qui a tenté de tuer sa compagne jeudi après-midi en pleine rue, la blessant grièvement, avant de se tirer une balle dans la tête, était en état de mort cérébrale. Il a depuis succombé à ses blessures, indiquent les mêmes sources.

L'agression, qui avait été filmée et relayée sur les réseaux sociaux, a provoqué une vague d'émotion. Une marche blanche a été organisée ce samedi en soutien de la victime.

Une plainte classée sans suite

Le suspect avait été condamné en 2014 à deux mois de prison avec sursis pour "violences par conjoint". Et en août dernier, sa victime avait déposé plainte pour injures, une plainte classée sans suite par le parquet.

Plus récemment, les 19 et 28 mai, elle s'était de nouveau présentée à la police pour signaler qu'il l'avait injuriée, lui avait craché dessus et l'avait suivie en voiture, selon le parquet.

Article original publié sur BFMTV.com