Tensions. Taïwan dénonce une incursion record de 25 avions militaires chinois près de ses côtes

South China Morning Post (Hong Kong)
·1 min de lecture

La manœuvre militaire chinoise survient dans un contexte d’escalade des tensions entre Taïwan et son voisin continental. La veille, Antony Blinken, secrétaire d’État américain, avait mis en garde Pékin, dont l’attitude envers l’île est jugée agressive.

La manœuvre est sans précédent. Vingt-cinq avions militaires chinois ont pénétré dans la zone d’identification de défense aérienne (Adiz) de Taïwan lundi 12 avril. La limite sud-ouest de cet espace, défini de manière autonome par l’île de Taïwan et différent de son espace aérien, a été franchie par des appareils de combat qui se sont aventurés à quelque 200 kilomètres des côtes. Cela constitue “la plus grande incursion de l’armée chinoise alors que les tensions s’intensifient dans le détroit de Taïwan”, rapporte le quotidien South China Morning Post.

“Ce mois-ci, les incursions aériennes ont lieu quotidiennement”, poursuit le journal hongkongais. Il s’agirait même de la 86e manœuvre chinoise dans l’espace aérien taïwanais depuis le début de l’année, selon le quotidien taïwanais Liberty Times, cité par le South Asia Morning Post. L’incursion de lundi reste la plus importante depuis un an. Le ministre de la Défense de l’île a déclaré avoir fait décoller ses chasseurs en réponse :

L’armée de l’air a envoyé ses unités de patrouille pour pister les avions chinois, a lancé des avertissements et déployé des missiles pour contrôler leurs mouvements.”

Avertissements américains

Cette provocation de l’armée chinoise survient au lendemain des avertissements adressés par Washington à Pékin. Interrogé dimanche sur la chaîne américaine NBC, Antony

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :