Tensions. Une partie de dames provoque un petit incident diplomatique entre la Pologne et la Russie

The Guardian (Londres)
·1 min de lecture

Alors qu’une joueuse polonaise et une joueuse russe s’affrontaient lors des championnats du monde féminins de jeu de dames, un membre de l’organisation a retiré le drapeau de cette dernière.

Il ne s’agit pas d’un jeu réputé pour être particulièrement générateur de tensions. Pourtant, “le jeu de dames à presque déclenché un incident diplomatique entre Varsovie et Moscou, après qu’un membre polonais de l’organisation a retiré le drapeau de la joueuse russe lors d’un match des championnats du monde”, rapporte le quotidien britannique The Guardian.

À lire aussi: Tensions. La Russie expulse des diplomates européens “pro-Navalny”

La partie, qui se déroulait à Varsovie, opposait mardi 27 avril la Russe sextuple championne du monde Tamara Tansykkuzhina à la Polonaise Natalia Sadowska. Les deux concurrentes jouaient la quatrième manche de leur rencontre (sur neuf) pour le titre des championnats du monde de jeu de dames organisés dans la capitale polonaise.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sanctions de l’Agence mondiale antidopage

C’est alors que Jacek Pawlicki, membre polonais de l’organisation, apparaît à l’écran et décroche le drapeau de la joueuse russe (voir ci-dessus). La raison : “l’Agence mondiale antidopage [dont la

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :