Tensions. Un journal taïwanais évoque la présence de l’armée américaine sur l’île

·1 min de lecture

Des messages postés sur les réseaux sociaux par des soldats taïwanais suggèrent que des troupes américaines sont à leur côté. L’information n’a pas été confirmée par les commandements militaires, mais la présence de l’armée des États-Unis sur le sol de Taïwan est une ligne rouge pour la Chine.

“L’armée américaine est arrivée à Taïwan pour aider notre pays à s’entraîner”, s’exclame le journal taïwanais Lianhe Bao. Loin d’être anodine, cette affirmation datée du 16 mai est lourde de sens : elle annonce la présence de troupes américaines sur le sol taïwanais.

La manière par laquelle cette information – non confirmée par le commandement de l’armée taïwanaise – a été dévoilée a quelque chose de cocasse : Lianhe Bao a repéré plusieurs messages postés sur les réseaux sociaux. Parmi ceux-ci figure notamment celui d’un soldat taïwanais, publié en avril sur Facebook, se plaignant d’une différence de traitement avec ses homologues américains. “Pourquoi les Américains peuvent-ils boire du lait en bouteille, alors que nous n’avons le droit qu’à du lait en poudre ?”

À lire aussi: Diplomatie. Les États-Unis cajolent Taïwan aux dépens de Pékin

Missions de formation

Selon Lianhe Bao, un grand nombre d’officiers et soldats de la Brigade d’assistance aux forces de sécurité (Security Force Assistance Brigades – SFAB), une unité américaine d’assistance aux forces locales, stationne dans la zone d’entraînement de l’armée de terre taïwanaise à Hsinchu dans le canton de Hukou, dans le nord-ouest de l’île. Le journal affirme qu’“à titre consultatif”, l’armée américaine observe les opérations au sol et les actions liées aux communications air-mer du bataillon interarmées, et donne des conseils et suggestions.

Au total, l’armée américaine compte cinq brigades SFAB en service actif, et une autre au sein de la garde nationale. Chaque brigade comporte quelque 600 soldats. Avant

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles