Tensions en Iran: pourquoi Téhéran a arrêté l'ambassadeur britannique

1 / 2

Tensions en Iran: pourquoi Téhéran a arrêté l'ambassadeur britannique

Le vice-ministre des Affaires étrangères iranien a confirmé ce dimanche que son pays avait brièvement arrêté l'ambassadeur britannique, Rob Macaire, en tant qu'étranger suspecté d'avoir participé "à un rassemblement illégal", ajoutant l'avoir relâché peu après avoir eu confirmation de son identité.

"Il n'a pas été détenu, mais arrêté en tant qu'étranger non identifié dans un rassemblement illégal", a écrit Abbas Araghchi sur Twitter, précisant que le diplomate avait été relâché au bout d'un quart d'heure, après qu'il eut été identifié.

"Je n'ai pris part à aucune manifestation"

L'ambassadeur, dont Londres a dénoncé l'interpellation à Téhéran, a nié avoir pris part à la moindre manifestation contre les autorités, comme l'ont rapporté certains médias iraniens.

"Je peux confirmer que je n'ai pris part à aucune manifestation, a écrit Rob Macaire sur son compte Twitter. Je suis allé à un événement annoncé comme une veillée pour les victimes de la tragédie (du vol) #PS752" d'Ukraine International Airlines, abattu mercredi près de Téhéran par un missile iranien. "Il est normal de vouloir rendre hommage, plusieurs victimes étaient britanniques."

"J'ai quitté les lieux après cinq minutes quand certains ont commencé à lancer des slogans" contre les autorités, a-t-il assuré dans des messages en anglais et en persan.

Une arrestation "sans fondement" dénoncée par la Grande-Bretagne

Samedi soir, le ministre...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi