Tensions entre le Tchad et la Centrafrique : N'Djamena dénonce "un crime de guerre"

"Ce crime de guerre ne restera pas impuni", la mise en garde est formulée par N'Djamena alors que le Tchad a accusé le 30 mai, l'armée centrafricaine d'avoir tué six de ses soldats. Selon le chef de la diplomatie Tchadienne, cinq de ces soldats auraient été enlevés et exécutés lors de l'attaque d'un poste frontalier en territoire tchadien. La Centrafrique n'a pas encore réagi. Le correspondant France 24, Clément Di Roma depuis Bangui fait le point sur la situation.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles