Tensions entre Paris et Ankara : c'est un "incident sérieux" lié à "la volonté de leadership" de la Turquie dans le monde musulman, estime un spécialiste

franceinfo
·1 min de lecture

Les récentes tensions entre Paris et Ankara constituent un "incident sérieux" lié à "la volonté de leadership" de la Turquie dans le monde musulman, a déclaré samedi 24 octobre sur franceinfo Jean Marcou, professeur à Sciences-Po Grenoble, chercheur associé à l'Institut français d’études anatoliennes à Istanbul. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a mis en question la santé mentale de son homologue français Emmanuel Macron en raison de son attitude envers les musulmans et du projet de loi en préparation sur les séparatismes. En retour, Paris a dénoncé des propos inacceptables et a rappelé son ambassadeur en Turquie. Cet épisode intervient après plusieurs "accrochages" et est "significatif d'une relation qui s'est détériorée ces derniers mois", analyse le chercheur.

franceinfo : Pourquoi cette soudaine montée de tension entre la France et la Turquie ?

Jean Marcou : Elle n'est pas complètement soudaine. Quand on regarde les derniers mois, on s'aperçoit qu'il y a eu sans arrêt des accrochages entre la France et la Turquie à propos de la situation en Méditerranée orientale, au moment de l'explosion au Liban où la Turquie cherchait à faire concurrence à Emmanuel Macron en proposant également ses (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi