Tensions entre ministres : Gérald Darmanin trop « gamin » pointé du doigt

·1 min de lecture

Gérald Darmanin fait à nouveau parler de lui. S'il compte plusieurs détracteurs au sein de l'opposition, le ministre de l'Intérieur est aussi critiqué au sein du gouvernement. Le 20 mars dernier, au moment où un nouveau confinement entre en vigueur dans 16 départements français, un cafouillage a lieu entre entre Matignon et Beauveau, comme le rapporte Le Figaro dans un article paru ce mardi 30 mars. Au porte-parolat du ministère de l'Intérieur, on reconnaît que l'attestation de déplacement dérogatoire, très critiquée dès sa sortie, s'avère "complexe." Dans le même temps, Nicolas Revel, le directeur du cabinet du Premier ministre, découvre, "interloqué, le dit formulaire aussitôt retiré." En coulisses, plusieurs accusent le ministre de l'Intérieur de "s'être défaussé sur les services de Jean Castex."

Le lendemain, l'ancien maire de Tourcoing n'arrange pas son cas. Il recadre publiquement Gabriel Attal qui affirme, dans les médias, qu'il "n'est pas permis de recevoir des personnes en dehors de celle du domicile". Peu de temps après cette sortie, le ministère de l'Intérieur fait une petite mise au point et rappelle "qu'il n'était pas recommandé de recevoir des personnes chez soi mais que cela n'était pas interdit." Un recadrage qui irrite au sein du gouvernement : "Darmanin a parfois un côté gamin, ce n'est pas normal de recadrer Attal", peste un conseiller de l'exécutif. Lors de sa visioconférence hebdomadaire avec les ministres, Jean Castex en profite pour faire passer un message (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Roselyne Bachelot hospitalisée : "elle est toujours prise en charge" selon un membre du gouvernement
Meghan Markle et Harry : l’archevêque qui les a mariés sort du silence
Que devient Pépita, du jeu Pyramide ?
Alexandra de Hanovre : la fille de Caroline de Monaco et Ernst August, nouvel atout du Rocher
Diana : le dernier cadeau insolite du prince Charles