Les tensions entre Emmanuel Macron et Jean Castex dénoncées par un ministre

·1 min de lecture

Le cafouillage des récentes décisions sanitaires crée de nouvelles tensions au sein de gouvernement. Ce mercredi 31 mars, le président de la République, Emmanuel Macron, s'est adressé aux Français. Afin d'enrayer la progression de la Covid-19 sur le territoire, le président a pris la décision d'imposer de nouvelles mesures, dont la fermeture des écoles ou l'interdiction de se déplacer à pas plus de dix kilomètres de son domicile. Si Emmanuel Macron voulait faire passer un message clair avec, à ses côtés, un gouvernement uni et soudé, cela n'a pas été le cas selon un article du Figaro, publié ce vendredi 2 avril, qui parle d'un "palais [de l'Élysée] en surchauffe".

Selon un proche du président de la République, "personne n’ose décider et tout le monde se renvoie la balle de bureau en bureau." Ce manque d'organisation entre les ministères montrerait, selon la source, un vrai "problème d’exécution, un manque de bon sens et une vraie difficulté à rendre concrètes les demandes du président." Un manque de "coordination" selon le ministre macroniste qui affirme que de nouvelles tensions entre Jean Castex et le chef de l'État sont apparues. "On peut faire beaucoup mieux, notamment dans la répartition des prises de parole. Plus on les multiplie, plus il y a des problèmes", affirme-t-il.

De son côté, l'entourage du Premier ministre reconnaît que les décisions gouvernementales d'Emmanuel Macron sont difficiles à retranscrire sous forme de décret, créant alors des couacs, comme celui concernant (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Xavier Dupont de Ligonnès : sa mère et sa soeur sont catégoriques, "il n’est pas coupable"
Martin Hirsch : le patron de l'AP-HP fortement recadré par Olivier Véran
"Méprisant, irrespectueux": Richard Berry et Nagui, cette querelle qui ne date pas d'hier
PHOTO - Elizabeth II et le prince Charles : après la tourmente, le bonheur retrouvé
PHOTOS - Comme Olivier Véran et Coralie Dubost, ils ont trouvé l'amour dans leur parti politique