Tensions entre Emmanuel Macron et Barbara Pompili : "Il parlait d’elle de façon assez verte"

·1 min de lecture

Nouvelle étape pour le projet de loi "Climat et Résilience", issu des travaux de la Convention citoyenne pour le climat (CCC), l’une des réponses à la crise des Gilets jaunes. Le texte, qui compte 65 articles, sera présenté ce mercredi 10 février en conseil des ministres. Il doit retranscrire une partie des 146 propositions de la CCC qu'avaient retenues Emmanuel Macron. Ce projet de texte, aux enjeux importants, constituera la dernière loi environnementale du quinquennat. Pourtant, il a traduit toute la contradiction qu'a pu avoir le président de la République en la matière. A commencer par sa relation avec la principale concernée dans le domaine : Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique.

En effet, le chef de l'Etat et la ministre sont loin d'avoir des relations au beau fixe. Le premier n'a pas prévenu la seconde avant son annonce de soumettre à référendum la proposition de la CCC de réécrire l’article premier de la Constitution, comme le dévoile Le Monde. Un épisode qui souligne le fait que Barbara Pompili soit tenue à distance par l'exécutif, en plus d'être critiquée par ses anciens pairs. Car avant d'accéder à l'hôtel de Roquelaure, la députée de la République en marche n'a eu de cesse de pousser le gouvernement à être ambitieux dans sa politique environnementale. Quelques mois avant son entrée au gouvernement, certaines rumeurs annonçaient même sa volonté de quitter LREM, se présentant sur une liste dissidente du parti présidentiel aux élections municipales (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Camille Gottlieb déclare sa flamme à Regé-Jean Page, la star de Bridgerton
Violences sexuelles : Gérard Louvin et Daniel Moyne visés par 4 plaintes
"Il faut arrêter d’être alarmiste" : le Dr Benjamin Rossi se distingue de certains collègues
PHOTO - Laeticia Hallyday « le cœur brisé » : elle dit adieu à un être cher
VIDÉO - Un contrat entre François et Danielle Mitterrand ? "Elle a été trompée plus que n'importe quelle autre"