Tensions autour de la manifestation du 1er-Mai à Paris : Darmanin dénonce des « violences inacceptables »

© AFP

Dimanche après-midi à Paris, de nombreux accrochages ont opposé les forces de police à des groupes très mobiles de jeunes vêtus de noir. Les premières tensions ont eu lieu quelques minutes seulement après le départ du cortège depuis la place de la République. Un groupe de manifestants, portant vêtements, gants et masques noirs, s'est détaché du cortège principal à hauteur de la rue Oberkampf pour se heurter aux forces de l'ordre. Plus loin, dans les rues adjacentes au Boulevard Voltaire, les manifestants ont tenté de dresser une barricade à l'aide de palissades. La vitrine d'un assureur a été détruite à coups de marteau.

L'indignation des pompiers de Paris

Une des images a également marqué ce 1er-Mai : l'intervention perturbée des pompiers de Paris par un individu. Ce dernier a été filmé en train d'essayer d'empêcher un soldat du feu d'utiliser sa lance à incendie. Sur Twitter, les Pompiers de Paris ont fait part de leur indignation : « Cela suffit ! Honte à la sauvagerie, incompréhensible cette nouvelle agression vis à vis des sapeurs-pompiers de Paris dans l’exercice de leurs fonctions, protéger les personnes, les biens de la Cité et le bon déroulement de la manifestation. »


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles