Les tensions autour des élections américaines font craindre un regain de désinformation

© Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Le flot de désinformation autour des élections américaines de mi-mandat , loin de se tarir, risque au contraire de gonfler à mesure que l'attente des résultats finaux de certains duels très serrés se prolonge. Il faudra sans doute attendre plusieurs jours, voire même semaines, pour connaître certains résultats. Ce délai pourrait déclencher un déluge de contestations et d'accusations infondées de fraudes électorales, craignent des observateurs. Des candidats républicains très à droite, qui, comme l'ancien président Donald Trump , affirment que les élections de 2020 lui ont été volées, n'ont pas attendu les résultats. Certains ont dénoncé des problèmes sur des machines à voter, ce qui, selon de nombreux observateurs, vise à pouvoir discréditer les résultats quand ils seront publiés.

En effet, lorsque les Américains se réveilleront mercredi, certaines batailles seront encore en jeu. Mais certains candidats auront alors perdu, de manière inattendue. "Les militants porteront leur attention sur les rumeurs (de fraudes) les plus fortes (...), cherchant à les amplifier et à les transformer en des histoires plus vastes", estime le groupe de recherche non partisan Election Integrity Partnership (EIP), dans un rapport.

Au cœur de l'attention : certains États dans lesquels les candidats sont au coude-à-coude, et qui pourraient faire basculer le Sénat d'un côté ou de l'autre, comme la Géorgie, le Nevada ou encore l'Arizona. Dans le cas d'"élections serrées, en particulier si elles impli...


Lire la suite sur Europe1