Violences à Washington: une femme tuée par balle lors de l'envahissement du Capitole

Clément Boutin avec AFP
·1 min de lecture
Le capitole des Etats-Unis à Washington.  - JOSHUA ROBERTS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Le capitole des Etats-Unis à Washington. - JOSHUA ROBERTS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Une femme a été tuée par balle ce mercredi, dans le Capitole, envahi par des manifestants pro-Trump, a annoncé une porte-parole de la police de Washington DC, Alaina Gertz. Il avait été annoncé, plus tôt dans la soirée, qu'une femme avait été grièvement blessée par balle.

Identifiée par les médias américains comme une partisane de Donald Trump nommée Ashli Babbitt, elle a été abattue par la police du Capitole, a précisé plus tard le chef de la police de Washington. Elle faisait partie d'un groupe de manifestants qui ont semé le chaos dans le Capitole.

"Des agents en uniforme de la police du Capitole les ont affrontés et, à un moment, l'un d'eux a fait usage de son arme de service" et l'a touchée, a déclaré lors d'une conférence de presse le chef Robert Contee. Elle a été déclarée morte après son transfert à l'hôpital.

Chaos dans la ville

Des milliers de manifestants favorables au président Donald Trump ont envahi la colline du Capitole à Washington, ce mercredi après-midi, plongeant dans la confusion la session du Congrès qui devait confirmer mercredi la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle du 3 novembre.

Les manifestants ont fait irruption lors des débats de la Chambre des représentants, ont investi les terrasses du Capitole et provoqué l'évacuation des bâtiments. La séance extraordinaire qui était en cours au Congrès a ainsi due être interrompue en urgence.

Article original publié sur BFMTV.com