Scène de ménage entre Emmanuel et Brigitte Macron : "Il est ulcéré"

·1 min de lecture

Philippe de Villiers sort, ce mercredi 7 avril, un nouveau livre intitulé Le Jour d’après. Dans ce dernier, l’ancien député européen revient notamment sur un repas qu’il a partagé avec Emmanuel Macron et son épouse Brigitte à l’Elysée, le 4 mars 2019. Bien avant que la pandémie du Covid-19 ne bouleverse le monde entier, le trio a eu l’occasion d’échanger, notamment sur les lois de bioéthiques, l’islamisme, ou encore la colonisation. Comme l’explique Le Point, qui dévoile l’extrait en question de cet ouvrage, le créateur du Puy du Fou en a alors profité pour "parler franchement" au président de la République, comme le lui avait conseillé la Première dame.

"Il lui manque des chiens d’avalanche. Il le sait et s’en désole", lui aurait ainsi dit Brigitte Macron. Il ne lui en aura pas fallu davantage pour dire ce qu’il pense au chef de l’Etat. "Il ne tient pas l’échange. Il a un drôle de regard, il est halluciné – enfin un peu plus qu’à l’ordinaire. Il me donne l’impression physique d’un jeune homme qui n’est pas fini", écrit Philippe de Villiers, cinglant. Au cours de leur discussion sans tabou, ce dernier aurait ainsi lancé à l’intention du président : "Emmanuel, si vous me permettez, vous êtes le Charles Martel [chef militaire franc, NDLR] du pauvre, qui part avec une épée en carbone bénir la mosquée de Poitiers (…) Vous êtes le chef des dhimmis… Vous êtes houellebecquisé jusqu’à l’os." De quoi pousser le concerné dans ses retranchements, comme le notent nos confrères et cela va même (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Agustín Galiana et l'absence de son père : sa profonde blessure
Xavier Dupont de Ligonnès "était un mec bien" : son ami d'enfance évoque leur relation
Märtha Louise de Norvège sur les pas de Meghan et Harry : grand chambardement en vue...
VIDEO - "On passe à autre chose" : Laurence Ferrari propose de se passer d'AstraZeneca
Prince Charles : les 5 raisons de son impopularité