Tennis : son visa annulé par l’Australie, Djokovic obtient un sursis

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Novak Djoković
    Novak Djoković
    Joueur de tennis serbe
Le voyage de Djokovic en Australie s'est transformé en histoire rocambolesque. 
Le voyage de Djokovic en Australie s'est transformé en histoire rocambolesque.

Novak Djokovic n?est plus le bienvenu en Australie. Jeudi 6 janvier, Canberra a décidé d?annuler le visa accordé au numéro un mondial de tennis. Le joueur était arrivé à l?aéroport de Melbourne, en vue de disputer l?open d?Australie, sans les documents nécessaires à son entrée dans le pays. En réaction à cette décision des douanes australiennes, le principal intéressé a annoncé déposer un recours en justice. En fin d?après-midi, heure locale, il a finalement obtenu un sursis, a annoncé son avocat.

Ouvertement sceptique sur la vaccination anti-Covid-19, le joueur serbe avait décroché une dérogation médicale afin de pouvoir participer au premier tournoi du grand chelem de l?année 2022, qui doit se dérouler du 17 au 30 janvier prochains. Un tournoi que le Serbe a déjà remporté à neuf reprises. « M. Djokovic n?a pas fourni les éléments appropriés pour entrer en Australie et son visa a donc été annulé. Les ressortissants étrangers qui ne disposent pas d?un visa valide ou dont le visa a été annulé seront placés en détention et expulsés d?Australie », ont déclaré les douanes.

À LIRE AUSSICarnet - Novak Djokovic a raté son Grand Chelem

Une dérogation qui ne passe pas en Australie

Selon la presse australienne, le nonuple vainqueur de l?open d?Australie n?aurait pas rempli le bon formulaire pour faire sa demande de visa et le visa qu?il a demandé n?autorise pas de dérogation médicale. Novak Djokovic, muet sur son statut vaccinal, était dans le collimateur de la classe p [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles